Renforcer le sentiment d’appartenance à un réseau

Le sentiment d’appartenance est important. Il fait partie des fondements de la motivation humaine au même titre que le sentiment de compétence et le sentiment d’autonomie. Par défaut, les membres du réseau ont tendance à être passifs et consommateurs. Il est alors important d’insuffler un sentiment d’appartenance qui permettra de renforcer la cohésion du réseau.

Le sentiment d’appartenance à un réseau est renforcé par des aspects comme :

L’image

  • il convient de choisir un nom de réseau représentatif et facile à mémoriser et ainsi qu’un logo ;
  • il est possible de fournir aux membres des « goodies utiles », avec la marque du réseau (stylos, bloc-note, mug, etc.).

La communication

  • la diffusion d’informations pertinentes et au bon moment sur la vie du réseau sur la liste de diffusion ou lors des rencontres permet de renforcer le sentiment d’appartenance ;
  • la mise à disposition d’un annuaire avec les compétences et expertises des membres est un plus ;
  • la maîtrise d’outils collaboratifs est nécessaire.

L’implication des membres

  • lorsque les objectifs et référentiels communs sont clairement définis et co-construits, des repères sont partagés, même et surtout lorsqu’ils évoluent dans le temps ;
  • la consultation des membres pour les décisions importantes devrait être la règle par défaut ;
  • les membres du réseau devraient être sollicités pour l’organisation des actions du réseau (formations, rencontres…) ;
  • lorsque le rôle des membres est précisé cela donne des pistes sur ce que peut apporter un membre au réseau ;
  • les rencontres régulières, l’attribution de prix, … permettent de créer des rituels pour renforcer le sentiment d’appartenance.

Des privilèges accordés aux membres

  • des ressources à accès limité leur sont proposées ainsi que des actions de formation.